Compte rendu de la conférence « L’éducation aux médias, quels enjeux, quelles perspectives, regards croisés entre la France et le Canada »

Coordinatrice : Laurence Corroy

Suite au lancement de la revue n°4 des cahiers francophones de l’éducation aux médias, Laurence Corroy, Carle Bonafous-Murat, Geneviève Jacquinot et Jacques Piette se sont réunis en visioconférence, ce lundi 17 décembre, pour faire l’état des lieux de l’éducation aux médias et ses perspectives d’évolution comme le traite la revue. Tout d’abord, Geneviève Jacquinot et Jaques Piette ont exposé leurs visions respectives de l’éducation aux médias. Pour la France, l’éducation aux médias est liée à l’éducation de l’élève et c’est également un moyen de rapprocher le monde des médias à celui de l’école qui se traduit notamment aujourd’hui par l’introduction du numérique dans la formation de l’enseignant. La vision du Canada est quelque peu différente: Jacques Piette conçoit l’éducation aux médias comme centrée sur la culture populaire et les compétences des apprenants.

Ils ont ensuite abordé la question de la disciplinarisation de l’éducation aux médias dans le système éducatif. La réponse a été unanime. Pour le Canada comme pour la France, l’éducation aux médias n’est pas une discipline mais une science en elle-même.

Sur le plan pédagogique, Geneviève Jacquinot pense qu’il faut d’abord modifier l’ensemble du système éducatif. L’enjeu est de rendre interactif la transmission des savoirs, et de prendre en compte les technologies actuelles. Selon Jacques Piette, la pédagogie s’appuie plus sur les compétences des enfants, c’est-à-dire leur capacité à assimiler, à apprendre et à réfléchir sur les médias qui les entourent. En ce sens, le corps enseignant est plus dans une optique d’accompagnement que de transmission à sens unique. Pour ce faire, ces derniers ont besoin de documentalistes qui  leur fournissent les ressources bibliothécaires. Cependant Jacques Piette remarque que ces derniers ont perdu peu à peu leur dimension critique.

Enfin, Laurence Corroy a proposé aux deux intervenants principaux de partager leurs pistes de recherche concernant l’éducation aux médias. Geneviève Jacquinot, en accord avec la vision de Jacques Gonnet, pense que  l’éducation aux médias devra plus être une éducation de la pensée critique au sens fort. Elle ajoute qu’il va falloir observer les pratiques des élèves dans leur utilisation des médias (que font-ils avec ces médias et comment les utilisent-ils ?). La recherche devra également se concentrer sur la politique et revenir sur les théories de l’apprentissage. Pour Jacques Piette, les chercheurs doivent se pencher sur le passage  au Web participatif. Il rejoint  également Mme Jacquinot en annonçant  la nécessité d’étudier le parcours du jeune et de l’amener à s’interroger.

Amon Françoise Koua et Morgane Louis

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s